Médias

Médias

Il y a 6 produits.

Affichage 1-6 de 6 article(s)

Filtres actifs

La désinformation -... La désinformation - François Lamy

La désinformation -...

Extrait :

(…) Aujourd’hui, l’information est partout, il est donc facile de s’imaginer, dans un contexte où les systèmes démocratiques tendent à se généraliser, les enjeux, de plus en plus importants qui peuvent motiver certaines entités (intérêts individuels ou collectifs, privés ou publics, nationaux ou supra-nationaux) à s’attirer les faveurs de l’opinion publique et par là, les suffrages des électeurs. Il serait donc illusoire de minimiser la tentation de jouer sur l’outil de création et de guidage de cette opinion publique, c’est-à-dire de manipuler l’information.

Pourquoi parler de désinformation ? Dans certains milieux, l’évocation de ce seul mot fait sourire, il est vite assimilé ironiquement à « complot » ou « conspiration ».

Prix 5,00 €
Le Défi - Marie-Simone... Le Défi - Marie-Simone Poublon, Philippe Randa

Le Défi - Marie-Simone...

En cinq ans,TVLibertés a réalisé plus de cinq mille émissions, totalisant plus de trois mille cinq cents heures de production et plus de trente concepts d’émission. Le succès deTVLibertés se mesure également au nombre grandissant de téléspectateurs. En mai 2015, la chaîne comptait un peu moins de cinq cent mille vues sur les plateformes de diffusion. Trois ans plus tard, ce chiffre a été multiplié par cinq pour atteindre deux millions cinq cent mille vues. Marie-Simone Poublon et Philippe Randa vous racontent ce pari fou auquel bien peu croyaient… Et pourtant !

Prix 10,00 €
La tyrannie médiatique -... La tyrannie médiatique - Jean-Yves Le Gallou

La tyrannie médiatique -...

Les médias ne sont pas un contre-pouvoir. Ils ne sont pas davantage le quatrième pouvoir. Ils sont progressivement devenus le premier pouvoir : celui qui s’exerce sur les esprits. Plus inquiétant, ils semblent même prendre le contrôle des autres pouvoirs, intellectuels, politiques et judiciaires.

  Or journaux, radios, télévisions et même certains sites d’information en ligne ne sont ni indépendants, ni libres. Ils subissent la loi d’airain publicitaire des banques et des financiers, prisonniers des préjugés de ceux qui les font, la caste journalistique.

Prix 23,00 €
Survivre à la... Survivre à la désinformation - Alain de Benoist

Survivre à la...

Entretiens avec Nicolas Gauthier.

Trop d’information tue l’information. C’est la règle des systèmes saturés : ils deviennent de plus en plus illisibles.
Ainsi de l’inflation d’« informations ». Celles-ci ne reposent plus alors que sur la vitesse et l’oubli, l’une étant la condition de l’autre. Comment faire le tri, comment démêler le vrai du faux, comment isoler le pertinent de l’insignifiant ? En un mot, comment s’informer ? C’est la gageure d’Alain de Benoist dans ces pages : voir en quoi et de quelle manière l’actualité fait sens, au-delà de son obsolescence programmée. Soutenue par une
analyse fine et solidement argumentée, ce recueil d’entretiens passe au crible les événements majeurs ou mineurs, mais toujours significatifs, de notre temps.

Prix 24,90 €
Je Suis Partout - Robert... Je Suis Partout - Robert Brasillach

Je Suis Partout - Robert...

Une anthologie des articles publiés par l'écrivain et journaliste R. Brasillach dans l'hebdomadaire français collaborationniste Je suis partout. Organisés chronologiquement, ces textes dénoncent la République, De Gaulle, les Alliés, les Juifs et les francs-maçons tout en plaidant pour un fascisme français similaire à celui des autres pays d'Europe.

Robert Brasillach était aussi un journaliste. Il a publié des articles de nature politique et critique dans un très grand nombre de revues et de journaux. Sa collaboration à l'hebdomadaire Je suis partout, qui deviendra l'organe du fascisme français, commença à partir du 28 novembre 1931.

En bon disciple de Charles Maurras, chef de l'Action française, Brasillach journaliste prône le pacifisme au cours des années 1930.

Prix 24,00 €
Abbé Olivier Rioult - L'écran Abbé Olivier Rioult - L'écran
  • Neuf

Abbé Olivier Rioult - L'écran

Dans l’histoire de l’humanité, nul bien de consommation n’a colonisé la vie
des hommes aussi prestement que la télévision. En un quart de siècle, la
proportion d’individus lisant 20 livres par an a fléchi de près de 50 % tandis que
le nombre de spectateurs consacrant 3 heures par jour à la télévision s’est accru
de plus d’un tiers.

Fait plus préoccupant encore, la consommation audiovisuelle précoce engendre
une altération de la formation du cerveau infantile avec des conséquences
sur sa santé, sa scolarité et ses relations sociales… Si la télévision est dangereuse
pour les enfants, elle l’est aussi pour les adultes. Et le phénomène s’amplifie avec
l’utilisation toujours plus importante d’Internet, de la tablette, du smartphone,
de l’Iphone, etc.

Prix 10,00 €